apprendre le lettrage et calligraphie

La fausse calligraphie en 3 étapes + Guide d’entraînement à télécharger gratuitement

Si vous avez commencé à vous intéresser à l’univers de la calligraphie moderne et du lettering, vous avez peut-être entendu parler de la fausse calligraphie. Dans cet article, nous allons voir en quoi consiste cette technique et comment la réaliser en 3 étapes, mais aussi quel est son intérêt. Vous verrez que malgré son appellation un peu péjorative, c’est une pratique incontournable dans l’art des belles lettres.

Pour accompagner cet article, j’ai mis à votre disposition un guide complet à télécharger gratuitement, en cliquant sur le bouton ci-dessous:

 

 

Qu’est-ce que la fausse calligraphie?

La fausse calligraphie est une écriture dans laquelle on double certains traits pour les remplir, et créer ainsi une illusion de calligraphie moderne. Il s’agit donc d’imiter le résultat obtenu avec un feutre pinceau ou une plume de calligraphie, d’où le terme de “fausse calligraphie”.

Quel est le principe?

On retrouve ici le principe de la calligraphie moderne (puisqu’on l’imite) avec les pleins et les déliés:

  • les déliés: ce sont les traits ascendants (qui montent) qui vont être fins;
  • les pleins: ce sont les traits descendants (qui descendent)qui vont être épais.

Dans la calligraphie moderne, ce sont les différentes pressions exercées sur la pointe du feutre ou de la plume qui vont faire varier cette épaisseur dans les traits. Quand le feutre monte, on exerce une pression très légère pour avoir un trait fin. À l’inverse, quand le feutre descend, on exerce une forte pression, pour avoir un trait épais.

Ici, il va donc s’agir d’imiter cette variation.

Pourquoi utiliser la fausse calligraphie ?

  • La calligraphie moderne réalisée avec des feutres pinceaux (brush lettering) ou à la plume peut s’avérer parfois un peu intimidante au départ. La fausse calligraphie peut alors s’imposer comme une étape pour débuter. En effet, bien plus facile, elle permet de créer rapidement de jolies écritures et donc d’avoir un premier contact motivant avec l’univers du lettering.
  • De plus, elle ne nécessite aucun matériel particulier, n’importe quel stylo, feutre ou crayon peut faire l’affaire. Ce qui la rend d’autant plus accessible à tous.
  • La fausse calligraphie présente également un atout majeur: la variété des supports. Alors qu’il est bien souvent impossible d’utiliser des feutres pinceaux sur certains supports (vitres, grands formats, bois…) , la fausse calligraphie va être la solution !
  • Enfin, elle présente aussi l’avantage de pouvoir écrire en petit format comme par exemple dans un bullet journal, ce qui n’est pas toujours évident avec des feutres pinceaux..

Quel matériel utiliser?

N’importe quel crayon, feutre ou stylo peut être utilisé! Idem pour le support, une feuille, une ardoise, un carnet… peu importe!

Cependant, si vous désirez affiner un peu votre création, voici quelques exemples:

  • sur papier: feutres fins du type micron de Sakura, uni pin de Uniball, PITT Artist pen de Faber-Castelle, stabilts 68 ou 88, Edding 07, stylos gel (Gelly Roll, Signo).
  • sur verre: posca, marqueur multi-support Edding, marqueur craie (Edding 4095, Uni Chalk)
  • sur tableau noir (ardoise): craie, marqueur craie

La fausse calligraphie en 3 étapes

1ère étape: écrire avec un trait constant

Conseil: laisser un espace suffisant et constant entre chaque lettre.

2ème étape: doubler le trait des pleins (traits descendants)

Conseils: – garder une épaisseur constante sur tous les pleins;

-vous pouvez doubler le trait à gauche, à droite, un peu de chaque coté, peu importe, l’essentiel est que le résultat soit régulier.

3ème étape: remplir les pleins

Conseil: vous pouvez laisser vide, colorier l’intérieur ou réaliser des motifs. Le plus simple étant de colorier en noir ( vous verrez plus tard la raison)

Conseils et astuces

Astuce:

Pour remplir d’une couleur différente des contours, laisser vide ou encore remplir avec des motifs, il faut éviter les traits intérieurs. Pour cela:

  • réalisez la 1ère et la 2ème étape au crayon,
  • repassez seulement les traits désirés au feutre,
  • puis, gommez les autres,
  • remplissez avec votre couleur, votre motif ou laissez vide.

Télécharger le guide complet d’entraînement

 

Voilà, vous savez maintenant tout sur la fausse calligraphie! Vous pouvez vous entraîner en téléchargeant gratuitement le guide d’entraînement en cliquant ci-dessous.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire de cet article!

 

Et n’oubliez pas de partager vos créations sur les réseaux sociaux, c’est une véritable source de motivation et ce dès le début! Pensez à me tagguer @bobopetpissenlit et à ajouter l’hashtag #jelettreavecbobopetpissenlit , je me ferai un plaisir de venir voir vos réalisations!

 

À très vite !

 

Virginie

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour télécharger gratuitement votre guide d’entraînement à la fausse calligraphie. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *