Le matériel pour débuter le lettrage créatif

Quel matériel choisir pour débuter ? On m’a plusieurs fois posé cette question sur Instagram, et suite à la publication de mon premier guide sur les traits des bases, je propose ici des informations sur le matériel pour bien démarrer.

Pour l’anecdote, quand j’ai débuté, je ne savais pas non plus vers quoi me tourner. Je suis alors tombée sur un article qui conseillait le Pentel pocket Brush. Enthousiaste, je me suis empressée d’aller l’acheter. En dehors de sa belle encre, j’ai vite déchanté sur sa prise en main et les résultats obtenus! Pendant un petit moment, je me suis sentie perdue face à tout ce choix de matériel…et pour ne pas aider, beaucoup de produits se vendent seulement en ligne. Pas très pratique quand on ne peut pas demander d’avis aux vendeurs voir tester le matériel. Bref, j’ai beaucoup testé, tâtonné, recherché, avant d’arriver à me faire mon propre avis et de savoir quel outil était adapté à quel lettrage.

Avant de vous partager mes incontournables pour débuter, il est important de préciser, que même si certains produits sont souvent conseillés, il y a une variable indéniable: l’aspect personnel. Le ressenti que chacun va éprouver entre en jeu et peut faire que d’un site à l’autre on ne retrouvera pas forcément toujours les mêmes conseils. Je pense que l’idéal est de tester les favoris, et petit à petit une sélection personnelle se fera en fonction du ressenti mais aussi des goûts et du style recherché.

Ma sélection pour débutants

Avant d’aborder le matériel spécifique, je vous conseille de vous équiper des indispensables de base:

  • crayon / critérium: j’ai une préférence pour le critérium pour les brouillons, qui fait des traits plus fins et laisse moins de trace quand on gomme. Mais le crayon, quant à lui, peut permettre de s’entraîner dans la même idée qu’un brushpen (faire des traits fins et des traits épais selon si on appuie légèrement ou fortement sur le crayon).
  • Une bonne gomme
  • Règle/ équerre/ compas pour tracer des repères voire des lettres.
  • Du papier très lisse: un bloc de feuille rhodia est parfait pour débuter (ceux à petits carreaux ou ceux à points).

Pour se faire plaisir rapidement, les brushpen restent les incontournables. Mais, mal choisis, ces feutres pinceaux peuvent vite vous faire baisser les bras.

Alors voici ma sélection de brushpen pour débutants:

  • Tombow Fudenosuke pointe dure : (existe en couleurs) Sa petite pointe dure est la plus facile à maîtriser.
  • Tombow Fudenosuke pointe souple: (Existe en double pointe noir/gris, pratique si on veut tenter rapidement un ombrage). Sa petite pointe souple permet de découvrir en douceur la flexibilité des pointes pinceaux.
  • Pentel touch sign brush pen: (ceux pailletés) comme le précédent il dispose d’une petite pointe souple qui présente donc les même avantages.

Si vous souhaitez des feutres plus épais pour des lettres plus grandes:

  • Edding Brush pen 1340: Il s’agit d’une pointe large mais je trouve que celle-ci est une des plus facile à maîtriser parmi les pointes larges.
  • Tombow ABT Dual brush pen : Ce sont les feutres très en vogue dans le lettrage créatif, notamment grâce au panel de possibilités qu’ils offrent: couleurs, dégradés, décorations…Une fois les premiers contacts réalisés avec le brushlettering grâce aux feutres pointes fines conseillés ci-dessus, il est possible de se lancer avec ceux-là avec un peu plus de confiance. Ils ont l’avantage d’avoir un grand choix de couleurs et une double pointe, souple et rigide, qui peut permettre d’agrémenter son lettrage.

Et si vous n’avez pas encore de brushpen mais que vous voulez tout de même essayer?

Si vous n’avez pas de feutres-pinceaux mais que vous désirez tout de même essayer mon guide des traits de base, vous pouvez tout à fait démarrer avec ce que vous avez chez vous: un crayon, un feutre crayola ou encore de la peinture avec un pinceau (une pointe assez fine et de petite taille). Le principe restera le même: pression légère pour les traits ascendants (les déliés) et pression ferme pour les traits descendants (les pleins).


Voici donc les principaux outils à envisager pour débuter. Si vous avez d’autres questions ou que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Et si vous cherchez davantage d’idées sur le matériel, je vous propose de télécharger mon guide en bas de cet article. Il ne dresse pas une liste exhaustive, mais il se veut clair et simple pour ne pas se décourager par une multitude de termes qui ne nous intéressent pas encore quand on débute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *